Petite introduction de ma belle région

Bienvenue en Beaujolais…

Ah le 3ème jeudi du mois de novembre… Tu sais, tu vas voir ton caviste préféré et tu achètes une bouteille de « Beaujolais Nouveau » ; en passant tu prends un saucisson sec et des petits crottins de fromage de chèvre… C’est parti pour un apéro maison, sympathique et tranquille mimile !

Ah ! Tu vois de quoi je parle n’est-ce pas ? (quand il s’agit de picoler et de bouffer, il y a du monde ! Et surtout modération)

Mais je préfère te dire, que le Beaujolais, ce n’est pas QUE le « Nouveau », comme on dit chez nous. Hé non et je vais, au fur et à mesure, d’articles, te le prouver et te présenter ma belle région, celle ou je vis depuis 10 ans, et que je n’ai pas envie de quitter !

Vue depuis le village de Oingt

Livre page 69 pour la leçon de géographie !

Alors, si tu descends régulièrement depuis Paris, Strasbourg ou encore Metz, pour aller copiner avec les cigales du Sud de la France : il y a de très fortes chances pour que tu sois déjà passé proche de chez nous. Oui oui M’sieur Dame, via l’A6 ! Qui plus est, si tu es un « aoûtien », tu as été patient dans les bouchons au péage de Villefranche / Limas.

Ce joli pays, situé à environ 30km au nord de Lyon, et à environs 40 mins de route au sud de Mâcon, va t’éblouir. La Saône, qui traverse la région de Pierre Montet, a permis de développer et d’alimenter commercialement Lyon dés le 18°siècle. A ce jour, le fleuve t’offre  des balades en bateaux, des lieux de détente ombragés et des terrasses de restaurants agréables et reposantes (où tu pourras manger des grenouilles avec un coup de beaujo’ en prime) !

A l’heure ou je te parle (ou plutôt t’écris), tu peux facilement venir nous rendre visite: en voiture (4 à 5 heures de Paris); en train, grâce aux  gares de Mâcon Loché TGV, Lyon Part Dieu et Lyon Perrache (avec une petite correspondance pour Villefranche-sur-Saône, ou en louant une voiture). Après si tu souhaites venir en licorne, je ne peux pas trop te renseigner car je ne suis pas un expert sur le sujet…. Idée d’article ?

Une région au riche passé historique

Je ne vais pas te décrire toouute l’histoire de la région…. Non et tu sais pourquoi ? Maintenant que tu sais où nous sommes : viens ! Le but c’est que tu puisses découvrir l’histoire de notre belle région ! (Et puis, je ne vais pas t’inonder de dates et de références, sinon tu vas te perdre en chemin).
Pour résumer rapidement, il faut savoir que l’on a commencé à parler du beaujolais à partir du 10ème  et 11ème siècle, notamment avec une ancienne seigneurerie du Moyen-Âge : les sires de beaujeu, dont le Beaujolais tire son nom.  Ce qu’il est important de retenir, c’est que la région a vu naître des grandes figures, qu’il y a beaucoup d’histoires farfelues, des histoires de villages, de « hameau », quelques peu romanesques, et ce sont nos anciens qui te les compteront, comme si tu « y » étais (Oui nous plaçons « y » partout dans le coin).

J’ai pris cette photo à Vaulx en Beaujolais, un article sera dédié à ce village pittoresque

Pourquoi, tu dois venir nous rencontrer ?

Hé bien déjà, nous sommes sympas ! Bah ouais et ça c’est vraiment chouette ! Ce qui m’a étonné quand je suis arrivé dans la région, c’est l’accueil : à peine tu franchis le seuil de la porte que tu as un verre dans la main. Car oui, qui dit région vinicole, dit picole !! Oh la rime attends t’as vu !

Tu rentres dans un monde de festivités, ou tout est prétexte à « boire un coup ». Je te le prouve avec 1 exemple :  un ami s’en est allé chercher du pain, un samedi à 11h00. Il est revenu, à 11h00, le lendemain, mais sans le pain…. Oui, il l’avait oublié à la cave du coin. En réalité, il y a toujours une occasion de faire la fête et de rencontrer du monde : fêtes de villages, conscrits (un article sera dédié à cette magnifique fête traditionnelle), portes ouvertes chez les vignerons, la fête du Beaujolais Nouveau, son marathon connu dans le Monde entier, ou simplement un apéro à l’improviste qui dure jusqu’au petit matin.  Conclusion : que tu viennes visiter, ou vivre ici, si tu n’es pas un sauvage, tu feras de belles rencontres, et tu garderas des amitiés à vie.

Au moment où j’écris cet article, je regarde par la fenêtre de mon bureau, et je vois de la verdure, des vignes à perte de vue… J’avoue que je me sens chanceux. C’est, une autre raison de passer tes vacances ou de venir t’installer en Beaujolais. Je vis à 30 km de Lyon, 15 mins à peine de Villefranche (la capitale !) et pourtant je suis dans un cadre apaisant et j’ai l’impression d’être en vacances. L’avantage c’est d’avoir tout ou presque à portée de main. Tu trouveras des sentiers pédestres, qui vont te conduire à travers les vignes ou dans des forêts ou règnes d’innombrables ogres assoiffés de sang frais ; des collines qui vont t’offrir des  points de vues majestueux, et quand le temps est vraiment dégagé, tu auras une vue splendide sur le Mont Blanc ; des villages pittoresques, à l’architecture médiévale comme Oingt par exemple ; une voie verte appréciée des familles pour les balades à vélo… Bref juste une petite sélection, mais les activités sont nombreuses et je te détaillerai ça prochainement.

Tu veux rencontrer le fameux « Modération »…. ?

Si tu es comme moi et que tu es un épicurien ou une épicurienne, il y a une activité ou du moins une particularité, celle qui fait le charme et la réputation de notre région : Les dégustations de vin !

Alors, soyons un peu scolaire !

Il existe 12 appellations dans le beaujolais en vin rouge (dont 10 crus)

Beaujolais : c’est une appellation, qui sert vraiment à mettre en avant le terroir local. Il se boit toute l’année et offre des arômes très intéressant.

Beaujolais Village : Fruité, une très belle robe rouge, c’est un vin typique qui vous accompagne à l’apéro et même plus si affinités. Vous en trouverez un nombre incalculable, avec du bon et du mauvais, mais, je trouve que beaucoup d’efforts sont fait et tu seras par sa légèreté.

Brouilly : le cru le plus méridionale, très minérale et corsé. C’est mon FAV !

Côte de Brouilly : situé sur le haut du Mont brouilly. C’est un excellent vin de garde, puissant mais extrêmement gourmand (2ème FAV)

Regnié : Vin très souple, élégant aux arômes prononcés

Morgon : Très puissant en bouche et fort en arômes, c’est un excellent vin de garde.

Chiroubles : Le cru le plus faut (en terme de situation géographique), il offre un nez séduisant et un goût tendre.

Fleurie : Le cru élégant, fruité et floral par excellence. Sans vouloir faire de sexisme ou de misogynie, c’est un vin souvent apprécié par la gente féminine.

Moulin à vent : Cru de caractère offrant des arômes d’épices et de fruits mûrs, c’est un très bon vin de garde.

Chénas : Le vin favori de Louis 13, il séduit par sa rareté, sa générosité et sa tendresse.

Saint Amour : Situé quasiment exclusivement sur des vignobles de Saône et Loire, c’est un cru fin et épicé.

Juliénas : Vin parfumé, il se consomme jeune ou après quelques années.

La région t’offre également des vins blancs (cépages chardonnay), rosés (cépages Gamay noir) et pétillants. Pour être franc, je connais un vigneron qui produit un rosé exceptionnel et peut largement rivaliser avec des côtes de Provence. En termes de blancs, je trouve qu’il y a une nette amélioration : il y a quelques années, je n’aimais pas vraiment le beaujolais blanc, mais à l’heure actuelle, j’ai découvert un réel travail et la surprise fût très très agréable.

Tu as également le Beaujolais Nouveau, qui aura le droit à un article dédié, car c’est un vin certes, mais surtout une fête, un événement !

Pour le côté pratique, saches que le cépage roi pour le vin est le Gamay :  il s’agit d’un cépage avec une palettes extrêmes varié qui donne des vins robustes ou plus doux, et des couleurs de robes plus ou moins foncés. Certains vignerons font également de la vieille vigne (le terme parle de lui-même) et de l’élevage en fût de chêne (le vin aura d’autres arômes, plus boisés, sans être excessif. Je dis ça car personnellement, j’adore les vins en fût de chêne mais ce n’est pas au goût de tout le monde). Même si le Gamay règne en maître, depuis quasiment toujours, d’autres cépages sont utilisés (comme le chardonnay pour le blanc), mais également des mélanges de cépages qui donnent une autre dimension et amènent de la nouveauté. Je vous donnerais 2/3 adresses que j’ai apprécié découvrir.

Concernant la dégustation (oui je te parle de dégustation car le vin s’apprécie !), le Beaujolais se déguste toute l’année, même l’été ; certains rouges sont très bons frais, et accompagneront tes apéros, BBQ et autres petits plats maisons !

En parlant d’apéro, on s’ouvre une bouteille ?

Je te donne, dans cet article, les très grandes lignes, qui font offices d’entrée en matière.
Les vignerons t’accueilleront avec plaisir, et gratuitement, pour t’expliquer que faire du vin est une science qui s’apprend, que c’est un travail dur et prenant. Je crée ce blog, en partie sur ma région, car tu vas voir qu’au fur et à mesure, il y aura des articles plus détaillés (sur les activités, villages, certains vins, et mêmes des bonnes adresses). J’ai envie que ma région soit (re)connue, et surtout appréciée à sa juste valeur. Pour la petite info, il est de plus en plus difficile, de faire perdurer ce beau patrimoine vinicole, car les jeunes ne veulent pas ou plus reprendre les exploitations, en raison notamment de la dureté de ce travail. Il faut également savoir, qu’en 2018, le beaujolais a été labellisé Géoparc par l’UNESCO : cela veut dire que le territoire est protégé mais surtout valorisé de part ses nombreux atouts. C’est pour cette raison que je vais te parler de ma belle région, pour que toi aussi tu puisses tomber amoureux de ses paysages, de sa festivité et de sa chaleur humaine…

Il faut que je te laisse, modération vient d’ouvrir un Côte de Brouilly… Promis, nous trinquons à ta santé.
Kling Kling !

Publié par Rêves et Curiosités

Hello à toi lecteur ! Bienvenue dans mon petit monde.... Ici tu découvriras ma passion pour ma région, Le Beaujolais ; Mes lectures ainsi que des idées voyages ! N'hésite pas à aimer, commenter, t'abonner et partager :)

2 commentaires sur « Petite introduction de ma belle région »

  1. Merci car cela m a donné envie de revisiter cette magnifique région et j ai appris plein de choses sur les différents cépages que je ne connaissais pas ! Miam miam pour les papilles 😋

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :