Beaujeu, une capitale historique

Aujourd’hui, j’ai envie de te parler de la 1ère capitale du Beaujolais, j’ai nommé Beaujeu ! Cité historique dans notre région, elle est, notamment  à l’origine du nom « Beaujolais ». C’est un peu la « Mama » du pays, où notre ancienne Première Dame !
Du coup, je me suis dit, qu’il était temps de t’en parler plus longuement, pour que tu viennes un peu lui rendre visite 

De seigneurs en seigneurs

Oui mon petit ! Beaujeu est l’une des trois baronneries de France : la ville est alors contrôlée par une puissante famille de seigneurs, qui, au fil des générations va affirmer son pouvoir et développer la région. Certains. Par exemple Béraud, le 1er sire a lancé la construction du Château de Pierre-Aiguë. Aujourd’hui le château n’existe malheureusement plus : détruit en 1611 sur ordre du gouverneur de Lyon, l’ancienne bastide dominait la vallée de l’Ardières. Seule la fontaine est encore présente actuellement.
Humbert II, très puissant, fît notamment l’acquisition du mas de Limas, où un siècle plus tard, Guichard III fondera Villefranche en 1140.
La seigneurie débute aux alentours de 911 prend fin en 1390, avec le dernier seigneur Edouard II, homme violent et intransigeant. Si tu es un amoureux de l’histoire, je t’invite à visiter à Beaujeu pour en apprendre plus.

Un bel héritage

Aujourd’hui, il reste quelques traces de cette époque moyenâgeuse, comme par exemple :

L’Eglise Saint-Nicolas, est de style roman clunisien. Celle-ci est  consacrée en 1132 par le pape Innocent II, une réelle mise en lumière de la puissance et la grandeur des seigneurs. Le chœur est classé monument historique.
L’édifice a été construit sur un ancien étang. La légende raconte que le fils du prince Guichard III, s’est arrêté au bord de l’eau, à son retour de la chasse pour que son cheval puisse boire. Malheureusement pour lui, par mégarde peut-être, le futur héritier tombe dans l’étang… Sa mère jure alors de faire construire une église à l’endroit où son fils réapparaîtra. La promesse semble avoir été comprise et prise au sérieux, car ce dernier remonte alors du fond de l’étang dans lequel il est tombé…

La date de création de l’Hôtel Dieu n’est pas réellement connue, mais pourrait remonter au 13ème siècle. Les revenus sont alors composés de dons, mais c’est au 15ème siècle, que les legs se multiplient et participent au fil des années, à la construction des Hospices de Beaujeu. Depuis 1240 jusqu’à nos jours, 250 bienfaiteurs ont permis de créer et faire vivre le domaine. 


Le joyau de la ville est une maison à Pans de bois, qui abrite La Maison du terroir Beaujolais.  A l’intérieur, tu trouves un espace de visite, une boutique de produits locaux, des vélos en location ou encore différentes animations. L’édifice datant du 16ème siècle, est racheté par la municipalité. La commune a effectuée plusieurs travaux afin de le restaurer et donc de le mettre en valeur. 

La maison à pans de bois

Alors, comme tu le sais, je suis un épicurien, qui adore faire la fête et surtout déguster notre nectar local… Toi aussi n’est-ce pas ? Mais si, tu vas bien boire un coup non ? Sinon je vais me vexer !
Le 3ème mercredi du mois de Novembre, Beaujeu « s’enjaille » …. Ouiiiii ! C’est ici que l’arrivée du Beaujolais Nouveau est lancée ! Entre concours de dégustation où il faut reconnaître les 12 appellations de la région et tenter de gagner son poids en vin ; dîner spectacle ; dégustation de produits locaux où encore rencontres avec les vignerons, les Sarmentelles sont le rendez-vous des amateurs de vins et de festivités.  
La procession de brouettes enflammées de sarments, qui a pour but de rendre hommage au travail dur des vignerons, est la tradition à ne pas manquer.
Bien entendu, à minuit, le feu d’artifice ainsi que la mise en perce des tonneaux, lance l’arrivée du Nouveau…. Je t’ai parlé de « l’Esprit Beaujolais » : hé bien voilà, tu n’as qu’à venir l’année prochaine ! (oui cette année, festivités limitées en raison de bip bip de covid)….

Dégustation, resto et dodo

Cette année, pour les Sarmentelles c’est râpé, certes ! Mais je ne te laisse pas sur cette note ; tu peux bien entendu, venir découvrir les vignerons et passer quelques jours chez nous…

Le Vins Domaine A, est membre de Terra Vitis, un réseau de vignerons, certifiant que les produits sont élaborés dans le respect de l’environnement, offrant ainsi une meilleure qualité et surtout un goût plus authentique. La production est commercialisée dans des restaurants renommés comme par exemple le Condesa à Paris 9ème qui possède 1 étoile au Guide Michelin. Le mieux reste de réserver ta visite pour qu’Anne-Dominique Athimon partage avec toi sa passion et ses produits.

Le comptoir Beaujolais, situé dans le centre-ville de Beaujeu est également une adresse à retenir. Tu es plongé dans un caveau voûté et typique. L’avantage est de pouvoir déguster les produits de différents viticulteurs, et donc d’avoir un bel éventail de découverte.  
Le comptoir date de 1956, mais il a été repris par une association il y a 4 ans, car le caveau était menacé de fermeture. Le but est de promouvoir les appellations et l’authenticité de notre terroir. Je te conseille l’adresse, les vins de qualité, l’intérieur est très charmant et tu seras accueilli avec une qualité essentielle : la chaleur humaine.

Tu souhaites réveiller tes papilles dans un esprit convivial ? Rendez-vous au restaurant Le Retinton. Cadre chaleureux, décoration simple mais accueillante, un lieu idéal pour déguster des plats dans un esprit « beaujonomique », cuisiné avec des produits locaux et frais. Entre amis, en famille ou en amoureux, tu vas passer un bon moment…

Le Retinton

Envie de faire de beaux rêves loin des standards hôteliers ? Les chambres d’hôtes sont un endroit idéal pour te ressourcer, et surtout échanger avec les propriétaires, afin que ceux-ci partagent leur amour de la région.
Entre autres, la maison d’hôte Beauchamp, ou Geneviève et René t’accueillent dans leur ancienne demeure, située au cœur des vignes, sur les hauteurs de Beaujeu. Une décoration charmante et reposante, mais surtout une vue sur la vallée….

Marie et Philippe, au domaine Chantemerle en Morne, proposent 3 chambres. Une belle adresse également,  à 1km de Beaujeu, en plein cœur des vignobles, ou une table d’hôte complète ton séjour. Le cadre est bucolique, verdoyant pour un séjour « coupé » du monde…

Beaujeu ouvre grand ses bras pour que tu viennes la rencontrer. Une belle ville, dynamique, au passé glorieux, où tu apprends beaucoup de choses sur l’histoire. Tu peux également compléter ta visite avec de belles randonnées, et terminer autour d’une table, un verre à la main et écouter les histoires des anciens….

Publié par Rêves et Curiosités

Simplement l'envie de vous partager mes 3 passions : Ma région le Beaujolais, les Voyages et la Couture. J'ai la chance de vivre dans une magnifique région et de travailler dans le tourisme. Ce blog est un endroit de partage... N'hésitez pas à vous abonner :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :