La côte normande

Je sais ! Le mois de novembre 2020 c’est la cata !! Nous sommes re confiné, le monde par en vrille et l’année a été vraiment pourri jusqu’à maintenant. Certes. Mais, j’avais envie de mettre un peu de joie dans ta vie, de petites paillettes licornées… Je t’avoue que cela m’aide aussi à me remémorer les bons souvenirs, et être un peu plus positif.

Si tu me suis sur Instagram (sinon c’est par ici), tu sais que cette année, j’ai passé 1 semaine de vacances chez mes amis, en Normandie. Oui oui (ça fait beaucoup de i), j’ai des amis fabuleux, qui vivent dans ce joli coin de France…

Tu es prêt ?

C’est parti….

Durant ces petites vacances, nous sommes allés visiter 3 villes, que je ne connaissais pas du tout. Il est vrai que jusqu’à maintenant, nous avons beaucoup écumé les lieux de mémoire, concernant la 2nde Guerre Mondiale.
Mais vu que nous sommes partis 1 semaine, le temps manquait. Oui la Normandie, est à environ 7 heures de route. De plus, le calva a coulé à flots, les apéros ont été nombreux et je t’avoue que ma boîte de doliprane a été très utile (hashtag gueule de bois). Nous avons donc fait un petit circuit, tranquillou pilou, sur une petite journée pour se balader et admirer paysage et architecture….

Commençons par Deauville…

Tu sais, le 21ème arrondissement de Paris. Oui oui, la ville célèbre pour ses boutiques de luxe, ses planches, mais également son festival.

Il faut savoir qu’au milieu du 19ème siècle Deauville n’était qu’un petit village, dominant les marais et les dunes. That’s all ! Mais, en 1859, les bains de mer deviennent à la mode. Nous connaissons tous aujourd’hui les bienfaits de ces soins. A cette époque, le Duc de Morny, demi-frère de Napoléon III trouve qu’une carte est à jouer. En effet, Deauville a la situation parfaite mais est également, à l’époque, quasiment vierge de toutes constructions. Le Duc s’associe avec un médecin ou encore un architecte et lance la construction de la station.

Les villas, jardins et établissements divers poussent rapidement, comme des champignons, mais son attractivité baisse avec la chute du 2nd Empire.

Il faut attendre le début du 20ème siècle pour que Deauville ait un nouveau souffle. Dans un premier temps, en 1912, le casino est édifié. Ce nouvel élan est en partie insufflé par Eugène Cornuché, patron d’une célèbre brasserie parisienne. S’en suit alors, la même année, l’ouverture du fameux hôtel le Normandy, reconnaissable de par son architecture typique d’un manoir.

En 1913, Coco Chanel (l’une des plus grandes créatrices de mode et couturière de l’époque), ouvre ses premières boutiques de luxe. Savais-tu qu’elle a créée le Beige de Chanel, en s’inspirant du sable mouillé de la plage de Deauville….

Aujourd’hui, c’est un haut lieu de villégiature  pour de nombreux Parisiens, mais également pour les Français et touristes étrangers.
Les planches sont un endroit agréable où se balader, avec les bains pompéiens de style Art-Déco.
Les centaines de villas sont également intéressantes, grâce à leurs différentes architectures : normandes, renaissance ou art déco.

J’ai apprécié me balader à Deauville, je trouve que sa réputation est un peu surcotée, mais elle offre un centre-ville très sympathique où il fait bon se promener en tout quiétude.

Continuons à Honfleur

Aaaah j’ai ADORE Honfleur.
Une ville d’artiste, respirant la créativité et avec des points de vue magnifiques.
Il faut savoir que le développement initial de la ville et du port coïncide avec les invasions scandinaves et vikings. La situation d’Honfleur est parfaite et son port offre de nombreuses opportunités.

Durant la Guerre de 100 ans, elle devient un lieu dominant, en étant un véritable bastion défensif. C’est le roi Charles V, qui prit cette décision, face à son manque de protection. Il fait d’Honfleur, une réelle base contre les envahisseurs anglais.
Le port va également servir de point de départ pour les nombreuses expéditions, notamment en Angleterre.

Après la Guerre des 100 ans, c’est encore une fois, le port qui permet à la ville de se développer réellement, surtout par le biais de nombreux voyages organisés à l’époque.

L’accroissement du commerce continue jusqu’au 18ème siècle, et Honfleur expédie au Canada, aux Antilles, en Afrique mais également aux Açores.

A la fin du 18ème siècle, les peintres sont attirés par la lumière présente dans l’estuaire. Celle-ci offre des angles de vues magnifiques. Mais c’est au début du 19ème siècle, que les artistes arrivent en masse. En effet, le paysage d’Honfleur, reflète un aspect romantique. Ce courant, notamment littéraire date de cette période ; il transmet un savoureux mélange de nostalgie, mélancolie et d’amour.
Aujourd’hui, Honfleur est encore une ville magnifique. Elle a pu échapper aux ravages de la 2nde Guerre Mondial et conserver un très beau patrimoine.

Les galeries d’art et ateliers sont présents dans toute la ville, ce qui confère une âme inspirante à ce lieu.
Honfleur est un véritable coup de cœur, je te conseille vraiment….

Terminons à Cabourg

Cabourg, avant de devenir, cette ville si attractive, n’est qu’un simple hameau de pêcheurs. Ces derniers vivent d’ailleurs en retrait de la mer, par peur des invasions. La ville a, comme beaucoup de ses semblables, été occupée pendant la Guerre de 100 ans.

Comme pour sa consœur Deauville, les bienfaits des bains de mer, sont à l’origine de l’essor de Cabourg. A la fin du 19ème siècle, c’est Henri Durand Morimbaud, alors avocat parisien, qui contribue à lancer la ville. Tombé amoureux du site, il s’associe avec un architecte et entreprend l’édification du casino de Cabourg, en bois à l’époque.

Par la suite, Charles Bertrand, maire durant 31 ans, va considérablement développer sa commune. En effet, il lance la construction du marché couvert, le Garden Tennis, le golf et en 1907, le Grand Hôtel. C’est d’ailleurs dans cet établissement que Marcel Proust à séjourné les étés entre 1907 et 1914. L’écrivain est venu à Cabourg pour la première fois lors de ses 10 ans ; à cette période, il souffrait d’asthme. Il reviendra par la suite, adulte, et s’inspirera de la vie mondaine, pour le tome 2 de son livre « A la recherche du temps perdu »….

Cabourg a également échappé aux destructions de la 2nde Guerre Mondiale. L’armée allemande occupe les villas, et transforme la ville en lieu de repos et de détente, pour ses troupes… Lors de la libération par les Belges, le 21 août 1944, les habitations étaient totalement vides. Seuls les intérieurs ont été transformés en bunkers. Pour le reste, la ville n’a subi aucun dommage.
Après la guerre, la vie revient dans la ville. La mairie fait alors appel à Bruno Coquatrix (élu maire en 1971), qui est à ce moment-là, le directeur de l’Olympia. Il se voit confier la gestion du célèbre Casino, qui connaîtra alors un succès fou. En effet, de grands noms de la chanson française se sont produits sur la scène du Casino, comme notamment Edith Piaf (oui j’adore totalement la Môme).

Aujourd’hui la digue, qui a été prolongée, est un endroit très agréable. Cabourg offre une très grande rue piétonne et commerçante, où les promenades sont agréables. Cette rue va jusqu’à la mer, quasiment. L’ambiance est détendue et propice à la flânerie…

Nous n’avons pas visité à proprement parler de musée durant cette petite journée. L’idée était surtout de s’aérer, prendre l’air marin et se balader dans les ruelles. Apprécier les charmes et l’architecture. J’aime beaucoup les musées, mais ce que j’aime surtout, c’est m’imprégner d’une ville ou d’un village ; essayer de m’imaginer vivre dans tel ou tel coin, comme les habitants.

Pour moi, c’est une réelle visite en soi, et surtout, admirer l’architecture et les bâtiments. Je crois que c’est ce que j’aime le plus…

Fonce dans ces petites villes ; j’ai toujours entendu de nombreux récits, mais crois-moi, rien ne vaut tes yeux pour découvrir…

Mes chers amis normands, je sais que vous aimez notre Beaujolais (oui oui ils aiment), mais votre région est un très beau petit pays…

A la tienne…

Publié par Rêves et Curiosités

Hello à toi lecteur ! Bienvenue dans mon petit monde.... Ici tu découvriras ma passion pour ma région, Le Beaujolais ; Mes lectures ainsi que des idées voyages ! N'hésite pas à aimer, commenter, t'abonner et partager :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :