Mon premier voyage, celui durant lequel j’ai appris à connaître des personnes, des amis, mais également fais de belles rencontres. Si tu as lu mon article sur ma vie d’agent de voyage, tu sais que c’est lors de ce voyage que j’ai pris l’avion pour la première fois. C’est un pays qui fait partie de mon histoire et j’avais très envie de te le présenter…. J’ai les billets, on y va

Quelques généralités

Le pays du sourire, est un vaste territoire, un peu plus petit que la France. La plaine centrale concentre la majorité de la population et est le bassin de la Chao Praya. Le Nord et l’Ouest sont des régions montagneuses, quelquefois reculées, mais si tu aimes crapahuter, tu vas adorer. Le sud, quant à lui, est une immense presqu’île, offrant des plages magnifiques et des paysages méconnus.

Le climat est tropical, avec une saison sèche et une période de mousson : le pays s’étendant sur une zone très grande, il est possible néanmoins, de  voyager toute l’année. Bien entendu, certaines côtes par exemple, possèdent une période plus agréable, mais pour un circuit, tu n’auras jamais le même climat du Nord au Sud.

De par sa géographie et son climat, la Thaïlande t’offre une diversité de paysage : rizières au nord, plaines, montagnes, plages de sable ; bref, il y en a pour tous les goûts.

Les grandes étapes de mon voyage

Pour rappel, j’ai effectué ce voyage durant ma 2nde année de BTS Tourisme, du coup, le voyage était dans un esprit baroudeur. L’idée était vraiment de découvrir le pays de l’intérieur et c’est tout à fait de cette façon que je recommande de visiter la Thaïlande. En étant proche des locaux, mais également en s’éloignant des sentiers battus (si tu as la possibilité techniquement parlant).

Bangkok

Vue générale de Bangkok

La capitale du pays, une ville déroutante de par son agitation perpétuelle. Elle est riche en monuments, quartiers, restaurants etc. Pour ma part, 4 jours représentent une bonne durée pour visiter les principaux sites, mais également profiter de l’effervescence. 
Tu commences par le Wat Phra Kaéo, ou temple du Bouddha d’Emeraude, qui en réalité, est en jade. C’est l’une des statues les plus vénérées du pays, installée sur un piédestal de 11m de haut.
Ensuite tu visites le Grand Palais, avec ses chedis recouverts de feuilles d’or. Celui-ci date de 1782, construit par le roi Lama, il abrite la résidence royale ainsi que la salle du trône.

Chedi doré

Le temple du Bouddha couché ou Wat Pho, est l’un des plus anciens et des plus grands temples bouddhistes du pays. Il date de 1788 et a subi plusieurs restaurations. Le Bouddha couché, de 46m de long est représenté sur son lit de mort, lors de son passage vers le Nirvana…

Afin  de te détendre un peu, il existe des balades en bateau, dans les Klongs. Ce sont les canaux qui sillonnent Bangkok. Tu découvres la face cachée de la capitale, le mode de vie des habitants loin de l’agitation, les maisons sur pilotis, c’est un véritable labyrinthe qui te permet de t’évader du tumulte des buildings.

Tu souhaites plonger dans l’histoire ? La maison de Jim Thompson est faite pour toi. Cet endroit est méconnu,  alors que ce musée mérite largement une visite. Jim Thompson était un architecte, ancien agent de l’OSS (ancienne CIA), tombé amoureux du pays lors de sa mission, au moment de la capitulation du Japon. Il est revenu s’installer en Thaïlande, où il a fait construire cette sublime maison thaïe, en teck.  La visite, qui est possible en français, te permet de découvrir le jardin luxuriant, le mobilier traditionnel, les objets d’art, bref c’est un très bel endroit à visiter absolument.

Bien entendu, Bangkok étant une ville gigantesque, tu as d’autres visites à faire, mais également des balades dans la ville, comme à ChinaTown, les centres commerciaux, le quartier indien, les marchés de nuits, qui vont te plonger dans une ambiance déroutante.

Ensuite, tu prends le train de nuit direction Chiang Mai. Tu peux également prendre le train dans l’autre sens. Ce que j’ai apprécié dans cette façon de voyager,  c’est que tu es avec les locaux. Je n’avais jamais tenté cette expérience et j’ai été surpris par le confort et la propreté des couchettes. Tu pars d’une capitale bruyante, et tu arrives dans le Nord, région calme et retirée…

Chiang Mai est la capitale du Nord, comptant environ 300 temples, contraste totalement avec la plaine centrale, et Bangkok. La région est montagneuse, naturelle, où tu peux trouver des endroits plus calmes et plus intimistes. Si tu es un randonneur dans l’âme, tu as également des points de départ pour les marches et autres treks.
Le principal temple à visiter est le Wat Phra That Doi Suthep. La visite se mérite ; en effet, il faut emprunter une route sinueuse de 11 km puis un grand escalier de 309 marches. Une télécabine est également mise en place, mais si tu as le courage et la possibilité de marcher, n’hésite pas, cela vaut le détour. Le temple date du 19ème siècle, il domine la ville de Chiang Mai et représente un site incontournable. Son chedi principal est doré et tu seras éblouie par sa beauté. Si tu as de la chance, tu  croises des moines, et tu te sentiras tout de suite beaucoup plus zen….
Je te conseille de faire la visite à l’ouverture, car le Doi Suthep est largement visité et malheureusement, le tourisme amène son lot de vendeurs et autres food-truck.

 La ville est également réputée pour son marché nocturne, c’est un bon moyen de découvrir la vie locale, faire quelques achats mais également se mêler à la foule. Les thaïes sont des personnes simplement humaines et d’une gentillesse absolue. Le mieux est de manger dans la rue : tu peux manger toute la journée en Thaïlande, les locaux ne sont pas rythmés comme nous, à savoir 3 repas par jour, mais on va dire qu’ils picorent au fur et à mesure. Pense à manger des fruits, ceux-ci sont fraîchement coupés, devant toi, mis dans un petit sac et sont simplement divins. Je n’ai jamais été malade en Thaïlande, c’est un pays qui reste très propre (un mégot de cigarette par terre et tu as une amende).

Chiang Mai

Si tu aimes l’artisanat local, il faut te rendre au village des ombrelles. A l’époque où j’ai visité cet endroit, il y avait peu de monde, c’était très agréable. Je pense que tu as deviné le thème du village : la fabrication traditionnelle d’ombrelles. Tu admires le travail des artisans et surtout tu en prends plein les yeux, il y en a pour tous les goûts et c’est passionnant de voir la précision qu’il faut pour décorer cet objet extrêmement fragile.

Tu passes également, en fonction de ton moyen de transport par la petite ville de Phitsanulok. Elle est un point de passage, ancienne capitale, aujourd’hui il ne reste malheureusement plus rien de son passé. C’est surtout un point pour te rendre à Sukhothai.

Je ne peux pas t’expliquer le sentiment que j’ai ressenti en arrivant à Sukhothai….  Ancienne capitale du Royaume du Siam de 1238 à 1438, l’intérêt historique, se situe à une dizaine de kilomètres de la nouvelle ville. Il s’agit d’un grand parc historique, classé à l’UNESCO, divisé en 3 grandes parties où tu peux admirer des vestiges de Bouddha, de temples, le tout dans un parc magnifique.
Je te conseille d’arriver tôt le matin (de mémoire, nous étions arrivés aux alentours des 5h00 ou 6h00, après une nuit passée dans un tuk-tuk depuis Phitsanulok… Oui story time !). A l’arrivée, il est possible de louer des vélos (à bycicleeeetteuh) ainsi tu peux faire le tour du parc d’une façon originale et agréable.
Pourquoi arriver très tôt ? Le lever de soleil. C’était l’un des plus beaux moments de tout le voyage, admirer les couleurs du ciel sur les vestiges, les oiseaux qui chantent, le calme du site à cette heure, un moment magnifique et inoubliable. C’est mon coup de cœur en Thaîlande, vraiment…

Pour terminer ton séjour et te remettre de tes visites, tu séjournes à Koh Samui… Une petite île au large du pays, dans le Golfe de Thaïlande. Bien qu’elle ait vu son afflux de visiteurs augmenté au fil des années, l’île reste un gros coup de cœur. Tu peux rejoindre Koh Samui en avion (depuis Bangkok ou Chiang Mai par exemple, il existe beaucoup de liaisons), ou en train depuis Bangkok jusqu’à Surat Thani puis en bateau. C’est plus long, mais moins cher et la traversée en bateau équivaut à une petite croisière. 

L’île possède plusieurs plages, entre autres Chaweng Beach, la plus connue, mais où les touristes et les boîtes de nuit sont nombreuses, ce qui n’est pas vraiment l’idéal quand on recherche un coin calme. Tu peux te rendre à Lamai Beach qui est plus confidentielle ou Chaeng Mon Beach qui reste très familiale. Quoi qu’il en soit, si tu choissi Koh Samui, tu trouveras  ton bonheur. C’est un petit coin de paradis, la végétation est luxuriante, les petites routes sinueuses sont agréables et tu as beaucoup de bars ou restos très sympas. Il faut par contre s’éloigner de la foule et ne pas hésiter à crapahuter un peu…. Pour 4 à 5 jours, tu te reposes, profites des plages de sable blanc et de l’eau turquoise….

Tu as bien entendu d’autres îles comme Koh Lanta, Koh Pipi (plus intimiste mais il y a moins de plage dont une qui est bondée), ou encore Krabi (comme dans Pokémon). Si tu as moins de temps et de budget tu peux séjour à Phuket, qui est la station touristique. Par contre, je te déconseille fortement de séjour à Pattaya : déjà car la ville est…. moche, concrètement je n’ai pas d’autres termes plus enjôleurs, et puis c’est un haut lieu du tourisme sexuel.

Où loger et où manger?

L’avantage de la Thaïlande est de proposer toutes sortes de logements, des plus simples au plus luxueux. J’ai essentiellement logé dans des hébergements 2* à 3* ou dans des guesthouse et c’était amplement suffisant, pour la partie circuit. Le jour se lève plus tôt en Thaïlande et le soir, il faut en profiter pour sortir dîner  dans des petits restaurants locaux ou profiter des marchés de nuit ; du coup tu ne passes pas tes journées dans la chambre.

Bien entendu, si tu aimes les hôtels de luxe ou de charme, tu seras servi.

Je te conseille, de privilégier un hôtel de confort supérieur, durant la partie balnéaire de ton séjour. Par exemple à Koh Samui, il existe des établissements qui te proposent des bungalows, confortable et à quelques mètres de la plage. C’est l’idéal, tu frôles le paradis, crois-moi…

La Thaïlande te propose une cuisine savoureuse et de qualité. La base culinaire est le riz, souvent fris et accommodé de plusieurs façons : poisson, bœuf, porc, crabe etc.  Les poissons et autres crevettes sont bien entendues de mises ! Les plats peuvent parfois être épicé, on reste en Asie, aussi si tu es craintif, n’hésite pas à le mentionner. Pour la partie sucrée, les fruits sont de rigueur. Dans un premier temps car ils vont te rafraîchir, la chaleur peut être étouffante, l’air assez humide, et les mangues, ananas et autres papayes vont te faire beaucoup de bien. Dans un second temps, les fruits en Thaïlande sont délicieux….

J’espère que cette petite introduction était plaisante et t’a donné envie de découvrir ce magnifique pays. J’ai voyagé en Thaïlande il y a plus de 10 ans, donc le flux de touriste a augmenté, il faut donc bien te renseigner. Le mieux est de faire un circuit en sac à dos ou à la carte avec un chauffeur (si tu as le budget bien entendu), pour pouvoir t’arrêter quand tu le souhaites et découvrir des endroits plus préservés et intimistes. Les agences de voyages sont là pour t’aider et tu ne paieras pas plus cher croit-moi, il faut simplement bien définir le projet avec le conseiller voyages.

Sur ce je te souhaite un bon voyage et n’hésite pas à me faire part de ton retour sur le pays du sourire..

PS : je sais qu’actuellement, avec le COVID, les conditions de voyages sont restreintes. Après un sondage sur Instagram, mes abonnés souhaitaient un article sur un autre pays, cela te permet, en cette période difficile, de t’évader et rêver un peu….

error: Content is protected !!