Hello toi !

Oui, depuis le début du mois, nous sommes de nouveau confinés. Alors autant, lors du tome 1, le soleil, le potager et les barbecues aidaient, surtout si tu vis en maison…
Par contre celui-ci est peut-être plus difficile de s’occuper. Le froid arrive, ton potager est en hivernage et tes apéros Zoom sont synonymes de raclette (ça par contre c’est cool)

Bref tu vois ce que je veux dire. Si, en plus, tu vis en appartement (beaucoup de courage), le tome 2 intitulé reconfinement doit être encore plus compliquée à vivre.

Du coup, je vais te présenter 3 livres, à lire en cette période un peu tristoune. Ils vont mettre des paillettes dans ta vie…. Enfin… des paillettes tâchées de sang.
Tu le sais peut-être, non ? Je suis fan de thriller, donc effectivement, ces 3 lectures ne vont pas égayer tes journées, mais elles vont te prendre aux tripes et aider les journées à passer plus vite. Mais fais attention, si tu “bouquine” la nuit….

La fille de Kalie, Céline Denjean

La fille de Kali

Toulouse, « la ville rose » va malgré elle, se retrouver au cœur de crimes atroces.

La découverte d’un corps décapité est déjà pénible en soi. Mais à cela s’ajoute un swastika tracé avec le sang de la victime, ainsi que des offrandes pour compléter le tableau.
Un meurtre étudié, méthodique, loin d’être digne d’un amateur.
Eloïse Bouquet, en charge de l’enquête, va se retrouver confrontée à différentes hypothèses : vengeance, règlement de comptes, crime rituel ? Une toile d’araignée géante va alors se tisser et l’amener sur une piste des plus tragiques.
Amanda Kraft, journaliste droguée au scoop et Danny Chang, détective privé, nostalgique de son passé, seront également de la partie.
Tous vont être amenés à côtoyer la folie destructrice que le passé peut engendrer.

Elle se tient sur lui. Belle et furieuse. Lui, voudrait réagir mais ne le peut pas. Les liens qui l’enserrent l’en empêchent. Il sent une indicible terreur lui perforer le ventre quand elle écarte les bras et tend, entre ses mains, un long filin d’acier…
Mon Dieu, mais que fait-elle ? Il sent la légère morsure du filin d’acier qu’elle pose au-dessus de sa glotte avant de l’enrouler autour de son cou. Panique ! Elle ne va tout de même pas… Il se sent défaillir. Son pouls file trop vite ! Non ! Il voudrait… il voudrait…” 

Mon avis

Céline Deanjean, livre un très bon thriller. Ce qui m’a surpris, c’est la froideur avec laquelle est écrite le récit. L’histoire est prenante, haletante et surtout elle te glace le sang.
J’ai regretté plusieurs fois de lire ce livre le soir dans mon lit, car dès que j’entendais un craquement ou un bruit, j’avais l’image des meurtres et du scénario dans ma tête.
L’écriture est bien ficelée, le mélange entre le présent et le passé fonctionne très bien, et ajoute encore plus d’inquiétude. La Fille de Kali est le premier tome d’une trilogie, dont les deux suivants sont notés sur ma wishlit !

Merci pour cette lecture angoissante.

La dernière chasse, Jean-Christophe Grangé

La Dernière Chasse

L’une des plus grosses fortunes d’Allemagne vient de subir une lourde perte. L’assassinat de l’héritier Jürgen von Geyersberg. Egorgé, décapité et enfin laissé ainsi, tel un animal, à quelques kilomètres du lac Titisee.
Deux âmes torturées sont chargées d’enquêter sur l’affaire : le commandant Pierre Niémans et le lieutenant Ivana Bogdanovic. Ils composent à eux seuls, le nouvel organisme crée pour venir en aide à la gendarmerie et la police sur des affaires difficiles.
La Forêt-Noire, lieu de l’enquête, porte bien son nom. Ils vont devoir remonter sur la piste des chasseurs noirs, fanatiques enrôlés par Himmler en 1941, avec une spécialité : la traque humaine.
La peur du Mal existe, mais celle de son foyer est inconnue.

Sous le chien, Niémans se situait dans un au-delà de la répulsion. Il était une carcasse au fond d’un abattoir, une masse de viande écorchée sous un linceul de sang, de peau et de poils. Se tournant à demi, il trouva la force de soulever la masse noire pour se libérer. Il se recroquevilla, genoux au sol, et se prit la tête dans les mains.
– Ça va ?
Il planait à des années-lumière de cette clairière aux effluves de résine. Il était en Alsace, au fond de son pire souvenir, sentant les crocs aigus de Réglisse dans sa chair. Il allait dégueuler encore… 

Mon avis

Whouah…. Alors, j’ai encore des sueurs froides, en repensant à ce thriller. Je l’ai lu en très peu de temps, tellement tu es embarqué dans l’intrigue et dans les personnages. J’aime beaucoup les romans de Grangé, mais celui-ci m’a clairement passionné. L’intrigue est précise, les 2 enquêteurs sont persécutés, froid, mais à la fois attachant. La Forêt-Noire peint un visage encore plus angoissant et colle parfaitement à l’enquête et aux protagonistes. La partie historique est très intéressante, et ajoute une touche abominable, comme l’est cette période du passé.
Si tu as les nerfs bien accrochés, lecture fortement conseillée.

Miserere, Jean-Christophe Grangé

Miserere

Un chef de chœur retrouvé mort dans l’Eglise arménienne de Paris. Des enfants de chœur régulièrement portés disparus. Un autre meurtre, construit sur  le même modèle : perforation des tympans. Certains habitants parlent d’enfants aux costumes étranges, des sortes de lutins revenus du passé. Paris devient le lieu de crimes mystérieux et cauchemardesques.
Kasdan, une masse humaine à la retraite et Volokine, flic toxico obsédé par les pédophiles vont s’approprier l’affaire. Malgré leurs passés tourmentés, les deux enquêteurs vont multiplier les pistes avec convictions et acharnements. Mais ils sont loin de se douter que la pureté peut donner vie à l’atrocité.

Google. Enfants. Guerre. L’horreur se resserra d’un cran, passant des crimes particuliers aux crimes de masse. Enfants-soldats du Mozambique. Enfants-cannibales du Libéria. Enfants-coupeurs de mains de la Sierra Leone. Enfants-monstres, hallucinés, drogués, vicieux, indifférents, qui se répandaient sur l’Afrique comme un cancer incontrôlable…
Un clic, et l’horreur se déporta en Amérique Latine, Colombie. Bolivie. Pérou. Les gangs. Les « baby-killers » des narcotrafiquants. Dans ces pays, la plupart des contrats sont assurés par des gosses de la rue, défoncés, élevés dans la haine et la violence.

Mon avis

J’ai un avis totalement partagé sur ce récit. Certaines parties de l’histoire ne m’ont pas emballée, néanmoins j’ai beaucoup aimé ce livre. En réalité ce qui m’a dérangé au début, c’est le personnage de Kasdan, que je trouvais un peu trop “sûr” de lui. Mais comme souvent, les apparences sont trompeuses. De plus, il faut s’accrocher, car l’intrigue mélange nazisme, pédophilie, drogue et se balade de la France au Chili. C’est un peu déroutant, du coup, il faut rester concentré. Mais finalement, une fois que tu as pris le rythme et que tu suis la logique, le thriller devient envoûtant.
Volokine quant à lui, est un personnage torturé qui s’avère séduisant.
Le thème de la musique classique berce le roman, et lui confère une ambiance à la fois poétique et effrayante.

Alors, tenté…? Tu peux foncer, sur ces 3 lectures. Elles sont vraiment enivrantes et passionnantes.

Et toi, tes coups de cœurs du moments?

PS : Les liens renvoient au site Chez Mon Libraire , réseau de libraires indépendants en Auvergne Rhône-Alpes. Il existe ce type d’associations dans toute la France.
En cette période compliquée, il est important de soutenir nos petits commerçants ; et la culture reste importante. Un livre cultive et divertit.
Si jamais, tu ne trouves pas ton bonheur, tu peux te renseigner sur facebook, instagram ou simplement en prenant ton téléphone. La plupart des librairies (et autres commerces), ont mis en place des systèmes de drives, livraisons et autres click and collect. Bon courage à toutes et tous…

error: Content is protected !!