Hello à toi cher lecteur.
Il est l’heure de te présenter un nouvel avis lecture. Un retour que j’ai hâte de te présenter tant ce thriller m’a passionné. Une vraie découverte mais clairement un coup de cœur fois 10 000 ! J’ai donc le plaisir de te présenter mon avis sur « Le Cheptel » de Céline Denjean. En effet, si tu as suivi un peu les autres articles, tu sais que je suis devenu totalement fan de cette superbe auteure… En bref, je ne t’en dis pas plus et je te laisse plonger dans l’enfer du « Cheptel » …

« Le Cheptel » : un enfer à résumer

Une jeune femme est retrouvée morte au fin fond de la Lozère. La SR de Nîmes enquête, mais à première vue, certains éléments laissent à penser que la victime a subi une chasse à l’homme… Cependant, ils vont vite se retrouver confrontés à une affaire beaucoup plus complexe. Effectivement, ils apprennent qu’Interpol enquête depuis plus de 20 ans sur ce dossier. Ils vont donc se retrouver, ensemble, à tenter dénouer ce nœud gigantesque, mais ils ne sont pas au bout de leur peine.

Lors d’une escapade en Bretagne, Louis Barthe, notaire en retraite apprend l’existence de sa sœur jumelle. Bouleversé par cette révélation qui n’est que le commencement, sa quête de vérité va l’amener à sillonner le pays. Son passé douloureux débute au Vélodrome d’Hiver, durant la Seconde Guerre Mondiale ; pour trouver fin dans les Pyrénées. Il est loin de se douter que, le chemin pour remonter ses origines va être un vrai supplice.

La découverte du Cheptel

En parallèle, Bruno, 13 ans, ado « geek », est en vacances dans les Pyrénées avec sa famille. Au lieu de se « la couler douce » au bord de la piscine, son frère l’embarque dans une balade périlleuse. Malheureusement, Bruno va tomber dans un torrent d’une violence extrême, et tout le monde pense qu’il n’a pas survécu. Or, personne ne se doute, qu’il sort miraculeusement vivant de son calvaire. Mais Bruno ne sait pas encore que celui-ci ne fait que commencer. En effet, en cherchant de l’aide pour retourner auprès des siens, Bruno rencontre un autre monde. Un endroit où vit une communauté, en totale autarcie, coupée de notre civilisation moderne ; mais surtout qui obéit au doigt et à l’œil à Virinäe : leur déesse.

De Nîmes, à la Bretagne, en passant par Toulouse pour terminer dans les Pyrénées, bienvenue dans une intrigue complexe où les apparences peuvent s’avérer trompeuses et où l’humanité ne semble plus avoir de place…

Un indice sur “Le Cheptel

Dans un instant, ils seront là. Dans un instant, ils auront fondu sur toi et t’auront découpée en morceaux. Fébrilement, tes yeux courent de lit en lit. Mais tu ne vois rien. Tu ne peux rien voir, un effroi sans contour t’aveugle ! Tu meurs d’envie de détaler. Tu ne sais pas ce qui te porte, mais tu parviens à te relever. Désormais, tu te tiens debout, pétrifiée dans l’allée centrale qui sépare les rangées de lits. Tes dents s’entrechoquent et semblent résonner jusqu’au-dehors. Jusqu’aux oreilles des chiens et des Boches. Tu voudrais être forte mais un liquide chaud s’écoule le long de tes jambes. C’est ton urine.

Mon avis sur « Le Cheptel » de Céline Denjean

Cher ami, j’ai le plaisir de te présenter ce superbe thriller qu’est « Le Cheptel » de Céline Denjean. En effet, j’ai été séduit par « La fille de Kali », par « Le Cercle des mensonges », et j’ai été conquis par ce troisième récit. Un roman noir, qui fait suite au premier et précède le second.
Je regrette simplement que les 900 et quelques pages aient été aussi rapides à dévorer. J’ai pourtant essayé de prendre mon temps, mais l’addiction a été plus forte.

Une toile d’araignée

Premièrement l’histoire. Ou plutôt, les histoires. Celles-ci sont tellement prenantes, passionnantes, mais surtout très bien construites. Des larmes aux frissons, nul doute qu’elles vont séduire le plus grand nombre. En effet, les émotions sont si fortes qu’elles touchent le lecteur en pleine face.

Des personnages puissants

Par ailleurs, ce sont les personnages qui donnent la profondeur à ces sentiments. A la fois effrayants et douloureux. Tu t’attaches à la SR de Nîmes ; la pitié pour Bruno mais également Atrimen et Elicen est intense ; Virinäe hante tes pensées ; Louis Barthe joue avec ta corde sensible. Mais surtout Eloïse Bouquet, est de retour avec son équipe toulousaine, notamment Jean-Marc, qui n’est autre que l’amoureux d’Eloise ! D’ailleurs, Céline Denjean, si vous passez par là : POURQUOI ?
Mon cher: lis et tu sauras !
Dès lors que tu commences ce récit, tu es enfermé dans une bulle, dans un monde qui se construit autour de toi, qui prend forme et duquel tu ne peux t’échapper.
Céline Denjean possède ce don incroyable de glacer le sang avec une élégance rare ; grâce à son écriture méthodique incisive et enivrante qui est un pur bonheur et confère toute la puissance au récit.

J’adore Céline Denjean

Finalement, tu dois le comprendre, je te conseille vivement « Le Cheptel », mais prends garde à bien lire les œuvres dans l’ordre : La Fille de Kali, Le Cheptel, Le Cercle des mensonges.
Pour tout te dire, Céline Denjean, est maintenant présente dans mon TOP auteur(e), grâce à la personnalité qui habite ses livres. Actuellement, je suis en train de déguster « Double Amnésie », une pépite que j’ai hâte de te présenter. Même si je fais durer le plaisir des yeux…
Si tu connais son univers, n’hésites pas à partager tes impressions…

 

error: Content is protected !!