Bonjour cher lecteur, j’espère que tu vas bien.
Aujourd’hui, j’ai envie de te partager ma dernière lecture, terminée lundi. Un roman que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire et que je te conseille vivement.
Bienvenue, encore une fois, dans l’univers de Céline Denjean, avec « Le cercle des mensonges »

 

Un roman addictif

Quand est-ce que le monde a basculé ? Quand est-ce que les mensonges et préméditations sont devenus un “business model” ? Cette question, va malheureusement rester sans réponses…
Un meurtrier prit dans une tourmente de regrets ; un étudiant qui s’est « suicidé » en sautant du toit d’un immeuble ; une femme de ménage obligée de prendre la fuite avec ses enfants, après avoir assisté à un meurtre ou encore une femme retrouvée assassinée au milieu des bois…
La ville de Toulouse est le théâtre d’évènements cruels, qui vont se révéler être une véritable machination.
La police mène l’enquête, guidée par Urbain Malot lieutenant à la peau zébrée. Urbain et son équipe vont être confrontés à une affaire des plus affreuses, où la notion d’humanité n’existe plus.

Une spirale de mensonges?

De son côté, Eloïse Bouquet, est de retour à la gendarmerie de Toulouse.
Après une longue période d’inactivité, elle revient pour mieux préparer sa vengeance sur Anne Poey ; grande prêtresse responsable de la mort de son conjoint.
Néanmoins, tout ne va pas se passer comme prévu, ni pour la police, comme pour la gendarmerie.
Les deux corps des forces de l’ordre vont devoir coopérer, afin de briser le cercle des mensonges.

Cependant, sont-ils assez forts pour affronter le combat qui les attend ?

 

Un extrait du roman

« La tête me tourne à force de ressasser. Ma langue est aussi lourde que le silence qui écrase l’atmosphère. Dehors, la neige a redoublé d’intensité. Elle floute ma vue et tisse un voile protecteur et irréel qui me sépare de la férocité de mon existence. Je ne vois plus rien, ni le paysage, ni l’abîme insondable qui s’ouvre à mes pieds…
La neige n’a pas encore fondu, alors je me plais à croire que son duvet immaculé ne disparaîtra pas, dissimulant à jamais les cadavres qui jonchent mon jardin secret. »

 

Extrait du roman

                                                    Extrait du roman “Le cercle des mensonges”

Mon avis sur “Le cercle des mensonges”

Tout d’abord, c’est avec un immense plaisir que je suis de nouveau plongé dans l’univers de Céline Denjean.
« Le cercle des mensonges » est un roman haletant, intriguant, avec une trame indéchiffrable.
Une toile d’araignée se tisse, alors si tu es arachnophobe, bois un verre de rouge avant pour te détendre. Il se trouve que chaque élément constitue un rebondissement, dans les deux enquêtes mais dans l’histoire du récit d’une façon générale, afin d’offrir de nouvelles pièces au gigantesque puzzle qui se dessine devant toi.
Les détails sont nombreux, l’écriture est précise et la lecture addictive.
Néanmoins, n’aie pas peur de te perdre. En effet, comme à son habitude, Céline Denjean livre un récit très bien ficelé, poignant et passionnant. Il est impossible de lâcher la lecture, tant les chapitres s’enchaînent les uns après les autres.

La profondeur des personnages

En effet, si tu as lu « La fille de Kali », et « Le Cheptel » (qui arrive bientôt, désolé me suis encore planté d’ordre !), tu retrouves avec plaisir certains personnages. Eloïse Bouquet est de retour, avec sa sensibilité et sa force. D’ailleurs, j’ai trouvé qu’elle était encore plus méticuleuse. Il faut également dire, que nous sommes toutes et tous « avec elle » dans sa soif de vengeance… Si tu veux savoir pourquoi, lis les deux romans précédents et tu comprendras.
De même, notre fameuse copine Amanda Kraft, pétillante journaliste, fouineuse hors paie et limite casse pied. On l’aime Amanda, enfin, en tout cas moi je l’aime !
Urbain Malot, est une nouveauté. Un personnage haut en couleur (lis le livre et tu comprendras), charismatique mais au fond très sensible.

Un polar à déguster

Si je pouvais souhaiter une chose, ce serait d’avoir un autre roman, avec ce trio, car j’avoue qu’il fonctionne très bien.
Pour résumé, « Le cercle des mensonges » est une pépite. Je ne te parle pas trop de l’intrigue car j’ai un peu peur de “spoilé” trop d’éléments. Néanmoins, tu peux foncer les yeux fermés. C’est le type de polar que tu as envie de savourer durant plusieurs jours tellement il est prenant. Encore une fois, l’écriture subtile et chirurgicale de Céline Denjean est un pur plaisir pour les yeux et l’imagination.

Sur ces lignes, je te donne rendez-vous la semaine prochaine, pour un nouvel article….

error: Content is protected !!