Aujourd’hui j’ai envie de te présenter le village des roses : le Bois d’Oingt. Dans la même lignée, que Oingt, l’ancienne commune est maintenant rattachée au Val D’Oingt, mais je voulais quand même t’en parler un peu, histoire que tu en découvres un peu plus ce petit lieu…

Il était une fois….

L’origine du nom est, vraisemblablement due, à la déformation de Buxum (buis). A l’origine, le territoire était couvert de bois, très réputé d’ailleurs pour la qualité des troncs.
Les moines de l’Abbaye de Savigny ont alors défriché les terres afin de les rendre cultivables, pour les céréales et es vignes.

Le Bois d’Oingt dépendait, jusqu’en 1314, date à laquelle le Lyonnais est annexé à la France, du Saint Empire Romain germanique représenté par l’archevêque de Lyon. Le village est alors régi par une  politique qui possède une très grande autonomie.
C’est en 1193, que Renaud de Forez, alors archevêque de Lyon, souhaite renforcer la protection de la ville lumière et des alentours. Il décide alors de construire plusieurs châteaux. Entre 1220 et 1226, le château du Bois d’Oingt est édifié et devient l’un des plus importants de la région.

Jusqu’à la révolution, les seigneurs se sont succédé, entre assiègements et pillages.  A partir de 1789, le Bois d’Oingt est source d’agitation, les différents commerces servent de salles de réunion politiques, afin de préparer un soulèvement. C’est alors qu’une milice est mise en place afin de remettre de l’ordre et éviter la révolution. Néanmoins, en 1793, le château du Bois d’Oingt est pillé et dévasté… Aujourd’hui, il ne reste que quelques traces de l’ancien château.

Le bourg du village a toujours été composé de commerçants et d’artisans, c’est un vrai centre d’activité et de vie. Au fil des années, avec notamment le développement des foires et des marchés, l’installation de professions libérales (médecins, notaires) s’intensifie. Ces derniers font alors construire de très belles demeures bourgeoises, encore existante de nos jours. A titre d’exemple, l’actuelle mairie est installée dans une ancienne habitation d’un notaire.

Mairie du Bois d’Oingt

Le village aujourd’hui

Le Bois d’Oingt est un village surprenant, à la fois révélateur de son passé par ses petites ruelles et très dynamique de par les commerces. Le caractère marchand est toujours présent aujourd’hui, on trouve de tout et la qualité de vie est très agréable.

Il reste quelques vestiges de l’ancien château. Il faut se balader dans les rues, parfois petites et pittoresques, afin d’en découvrir un peu plus.
Tu trouveras une traboule, des bâtiments en pierres dorées, que les habitants embellissent avec des fleurs.
Il faut savoir que le Bois d’Oingt est aussi appelé le « village des roses ». Ce joli surnom est en l’honneur de Louis Pradel, maire de Lyon de 1957 à 1976, originaire du Bois d’Oingt. La commune a souhaité lui rendre hommage en fleurissant le village de roses, les habitants perpétuent encore cette tradition aujourd’hui.

Tu trouveras l’ancienne église, située sur la place du même nom, qui date du 17ème siècle. Aujourd’hui il ne reste que le chœur. La place est agréable, avec des habitations et un joli point de vue un peu à l’écart. L’église actuelle est également un bel édifice datant de 1868, trônant au centre du village.

Tu peux aller visiter le musée John McGrew. Celui-ci était un peintre américain, concepteur de dessins animés dans les années 40 et pianiste, il résidait au Bois d’Oingt et a réalisé des fresques dans le village. Sa maison abrite aujourd’hui ses œuvres, une invitation à la découverte.

Si tu aimes les balades, Destination Beaujolais t’en propose une très belle au départ du Bois d’Oingt.

Se loger, se restaurer et déguster

2 chambres d’hôtes sont présentes au Bois d’Oingt. Pour rappel, Oingt, Le Bois d’Oingt et Saint-Laurent d’Oint sont maintenant regroupés en une seule et même commune : Valdoingt.

Les Iris d’Or, t’accueil dans un cadre bucolique et reposant. Les Tourrières est un gîte situé au centre du village, dans une magnifique demeure typique. Les Herminières te propose de loger dans une magnifique bâtisse, située face à un paysage représentatif de notre région.

Si tu veux siroter un petit verre, tu as le choix, le bourg possède  plusieurs bars et restaurants à l’ambiance conviviale, où les terrasses invitent à profiter de l’agitation du village mais également de son architecture.

Place du village

Du côté des viticulteurs, beaucoup sont présents à Oingt, à la cave des vignerons des pierres dorées. Néanmoins, tu peux rendre visite au domaine Les gryphées, vignerons récoltants, domaine familial possédant une large gamme de vin avec un cépage gamay pour le beaujolais rouge et chardonay pour le beaujolais blanc. Le domaine te propose, en plus d’un accueil gratuit, une découverte plus approfondie : visite des caves, une présentation du métier de vigneron ainsi qu’une dégustation commentée de 3 vins. Ce tour plus complet et parfait si tu souhaites en apprendre davantage dure 1 heure et se réalise uniquement sur réservation.

Voilà, un petit tour rapide de ce joli village. J’avoue que j’ai apprécié me balader, sillonner les ruelles, à certains endroits tu ne te crois pas en Beaujolais…
Bien entendu, cette présentation rapide, te permet d’avoir une petite idée. Le mieux, est de coupler ta visite avec le village d’Oingt et le Saint-Laurent d’Oingt….

error: Content is protected !!