Hello cher lecteur
J’espère que tu vas bien et si tu as profité de l’ouverture des terrasses : dis-moi si cela fait du bien !
Aujourd’hui cher ami, je vais te présenter un nouveau village au nom rigolo : Chiroubles !
Attention, ce n’est pas n’importe quel village. Non non Léon, il abrite, comme son voisin Fleurie, le « cru Chiroubles » !
Hé oui, qui l’eût cru (non mais lol en fait), j’aime te présenter nos crus, car ils révèlent des vins de qualité et de belles curiosités.
Alors, cher rêveur curieux, welcome !

Chiroubles dans le passé

L’histoire d’un scientifique

Premièrement, Chiroubles est un village entouré par la nature et les vignes ; et donc surtout connu pour son vin, l’un des 10 crus du Beaujolais. Néanmoins durant le 19ème siècle, nous avons frôlé la catastrophe. En effet, comme je te l’ai expliqué dernièrement, à cette période les maladies qui touchent les vignes apparaissent. Chiroubles n’est pas épargné, ainsi que les vignobles du Beaujolais qui perdent alors 1/5ème victor  de la production, mais aussi une importante partie des vignobles français. Durant cette période, Victor Pulliat, natif de Chiroubles et ampélographe, se positionne comme un scientifique visionnaire. Pour information, l’ampélographie est la science qui étudie la vigne et les cépages. Tu peux en retrouver plus sur sa biographie, sur le site de la mairie.

Victor Pulliat

Victor Pulliat

Les maladies de vigne

Pour tout te dire, celles-ci font des ravages, et tu te doutes bien qu’à l’époque ; notre nectar représente une grande part de l’économie. Surtout dans des régions vinicoles comme la nôtre.
Grâce à son talent, ses recherches et sa détermination, Victor Pulliat trouve le moyen de débarrasser les vignes du Phylloxéra (notamment). En effet, il préconise un procédé de greffes sur des plants américains. L’avantage de son procédé est de ne pas dénaturer la qualité du vin, mais aussi sa quantité de récolte. Véritable personnage local et surtout passionné, il marque son temps par sa découverte qui sauva les vignobles.
Sa statue est aujourd’hui présente sur la plage de l’église de Chiroubles et franchement, nous lui devons une fière chandelle.

La peste : un fléau

De surcroît, le village semble légèrement sujet aux maladies. Pour te dire, au 13ème siècle, la peste s’invite au sein de la région. C’est d’ailleurs à cette époque qu’une église est édifiée, notamment grâce à un habitant du village, riche et généreux. Cette dernière n’existe plus à ce jour, elle est remplacée par l’église Saint Germain qui date de 1838.
Mais attend, ce n’est pas tout ! Car oui, cette petite con**** de peste, est revenue ! Au 17ème siècle, elle fait son come-back (tel ton ex relou, briseur de cœur professionnel, qui vient sonner à ta porte en te disant « coucou, me r’voilà ». Ouais comme ce co***d). Cette deuxième vague (toi-même tu sais), pousse les habitants à lancer la construction de la chapelle Saint-Roch.
L’édifice est d’ailleurs entouré d’une : la célébration de la première messe aurait conduit à la disparition de la peste….

Les curiosités de Chiroubles

Bien entendu, comme tous les villages du Beaujolais, celui de Chiroubles possède quelques curiosités.

La terrasse

C’est l’un des sites emblématiques du village mais également de la région.
La terrasse est labélisée géosite par le Géoparc. Pour plus d’informations sur ce label UNESCO, je t’invite à consulter l’article dédié.
Les raisons de son succès sont nombreuses, mais la première et de loin, est la vue.

Table d'orientation

Table d’orientation

Et quelle vue !

En effet, après avoir pris un peu de hauteur, et par là j’entends 720m d’altitude, c’est un panorama exceptionnel qui s’offre à toi. De la plaine de l’Ain, jusqu’au Mont Blanc en passant par toute la chaîne des Alpes, il y a en pour tous les goûts mais surtout pour toutes les saisons. Chaque jour, chaque heure ; bref chaque moment, permet l’observation d’un paysage différent. En effet, la nature a tellement de visages, qu’elle nous éblouit toujours un peu plus.
Par ailleurs, si après ton ascension, tu as un peu soif, une boutique est présente pour te permettre de te rassasier. Elle référence un grand nombre de viticulteurs, mais tu trouves aussi charcuterie, miel et autres produits locaux que je t’invite fortement à découvrir. Un superbe restaurant domine également, pour en prendre encore plus, plein les yeux.

Un panorama exceptionnel

Un panorama exceptionnel

Les randonnées

En admettant que la terrasse ne soit pas suffisante pour ton besoin de découverte, Chiroubles est également très riche en sentiers de randonnée. Il existe de nombreux circuits, accessibles à tous niveaux. L’un des avantages est surtout d’avoir une vue d’ensemble de notre région ; cela te fait prendre conscience que le Beaujolais est un territoire riche et extrêmement varié.
Comme je te l’ai mentionné plusieurs fois… Mais je préfère rabâcher, au cas où !

“Le sentier des crêtes”

Il s’agit de l’un des nombreux parcours proposés. Je te parle de celui-ci, car il conviendra aux enfants, aux adultes débutants mais aussi à ceux qui souhaitent une balade de santé.
Le parcours fait 2km, et révèle les secrets des 10 crus du Beaujolais. Il est balisé et très bien expliqué.

Le patrimoine

Comme je l’ai expliqué un peu plus haut, il y a deux sites que tu peux visiter.
La chapelle Saint-Roch est toujours présente, située au lieu-dit « Javenard », ce joli édifice offre un beau patrimoine, une légende des plus intrigantes et surtout une magnifique vue sur la région : que demande le peuple ?
L’église Saint-Germain, datant du 19ème siècle, est également très belle. De style byzantin, elle est composée de 3 nefs et deux colonnes impressionnantes. De plus, tu peux admirer la statue de Victor Pulliat.
Les ruelles de Chiroubles sont agréables, apaisantes et le village est implanté au cœur des vignes. Il est donc parfaitement adapté pour une balade bucolique.

L'église Saint Germain

L’église Saint Germain

La festivité

Si tu me lis depuis le début, le Beaujolais est une région conviviale et tu le sais. Oui, nous avons ce goût pour la simplicité, la vie : et comme dirait une amie « Qualité de la vie » Jamila, si tu passes par-là : kling kling ma belle !
L’été est la saison des « Estivales ». Les mercredis soir (oui c’est un peu le début du week-end), de juillet et août, Chiroubles sort le grand jeu : concerts, barbecue et autres apéros sont organisés.
Ainsi, tu peux passer un bon moment, profiter du cadre et faire de belles rencontres. Cette année, certes, nous ne savons pas encore à quelle sauce nous allons être mangés, mais j’espère vraiment que ces festivités auront lieu. Car oui, mon ami, nous avons grandement besoin de gaieté, de joie, de bonne humeur et surtout : de Rêves et Curiosités.

Les acteurs du cru

Certes, ceux-ci sont nombreux ! Toujours présent pour t’accueillir et offrir une dégustation (oui mon ami, je te rappelle que les dégustations dans le Beaujolais sont gratuites…. Convivialité et sympathie).
Tu peux retrouver les détails, ici, sur le site du « Cru Chiroubles ».
Toutefois, si jamais tu te promènes dans les petites allées du village, le domaine Christophe Savoye, est situé à quelques centaines de mètres de l’église. En plus d’être vigneron de père en fils, ils te proposent une belle palette de saveur. De plus, des activités oenotouristiques te sont proposées. Par ailleurs, tu peux même séjourner dans une roulotte…. Belle idée non ?

Pour tout dire, le petit village de Chiroubles représente une belle curiosité. Sa situation, son environnement mais également son « cru », sont autant d’arguments pour une balade.

A vendredi

 

La chapelle Saint-Roch

La chapelle Saint-Roch

error: Content is protected !!