Bonjour à toi cher lecteur
Comment vas-tu ? Turlututu….
Je suis ravi de te retrouver, pour le 1er itinéraire dans le Beaujolais.
Certes, tu le vois maintenant depuis quelque temps, nos villes et villages du sont riches en paysages, gastronomie et patrimoine. Je vais donc, au fur et à mesure te proposer des petites idées de circuits, que tu peux réaliser.

Cependant, l’idée est simplement de t’aiguiller et te donner quelques pistes. Bien entendu, tu vas retrouver des petites adresses sympathiques et les liens pour avoir toutes les informations.
Je te propose une première immersion Un balade dans le Beaujolais : entre histoire et gastronomie.
La voiture est chargée, il est temps « d’y aller »

La capitale du Beaujolais : Villefranche-sur-Saône

Je t’ai déjà parlé de la calade juste ici. C’est même l’un des premiers articles que j’ai présentés. Je ne le dirai jamais assez, mais « non », Villefranche n’est pas seulement une ville-dortoir ! Effectivement, la capitale possède des petits trésors et de belles curiosités, bien cachés.
Pour le côté pratique, il est bon de se garer dans les parkings à proximité du marché couvert. C’est un point central, bien pratique pour visiter le centre-ville à pied.
Au préalable tu as réservé ta première activité, via le site de Destination Beaujolais (l’office de tourisme) :

« Trésors cachés Villefranche », pays d’art et d’histoire.

En effet, Villefranche est labellisé Pays d’art et d’Histoire. Ce dernier est attribué par le ministère de la culture, aux communes qui sensibilisent la population au patrimoine et à l’architecture. En somme, ce circuit en 24 étapes révèle les secrets bien gardés de la ville. Et tu peux me croire, tu vas en prendre plein les yeux.
Le parcours est réalisable en parfaite autonomie, avec un audioguide, mais également avec un guide conférencier. Cette prestation est un peu plus chère, néanmoins elle offre une personnalisation et un bel échange…

Par la suite, une fois la balade terminée, il est temps de flâner un peu « Rue Nat », pour cumuler quelques clichés supplémentaires, avant de déjeuner.

Pour cela, les restaurants ne manquent pas à Villefranche-sur-Saône, bien au contraire. De belles terrasses comme :
Le restaurant Le Cèdre, que j’ai testé pour mon anniversaire et que je te recommande à 100%,
La Brasserie La Chapelle testé et validé moultes fois
Le New 1900, bar et restaurant, de très bonne qualité ou la convivialité est assuré.
Demoiselles Fromages (pas de terrasse), je pense que tu as compris la spécialité !
Ces établissements sont situés proches de la rue nationale, donc dans le centre-ville. Je peux t’assurer que tu seras accueilli avec la plus grande convivialité propre à notre région.
Après un bon repas, il est grand temps de profiter des paysages et du « Beaujolais ».

Le marché couvert

Le marché couvert

Direction l’un des plus beaux villages de la région : Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais.

Je t’ai déjà présenté ce petit écrin et je confirme encore et toujours qu’il offre un réel attrait.
Premièrement, tu continues sur la lancée culturelle avec la visite du musée Le prieuré. Celui-ci est installé au 10ème siècle par les moines de Cluny. Par la suite, les moniales vont s’installer, durant plusieurs années ; et tu apprends lors de la visite que leurs vies fût mouvementée. Justement, de nos jours, le musée est un voyage « dans les couloirs du temps » (t’as compris la ref ?), et présente l’histoire de ce lieu et donc du village.
Une fois la visite terminée, passons aux choses sérieuses :

La dégustation !

Oui : ENFIN on boit un coup ! Alcoolique va !
Salles-Arbuissonnas-en-Beaujolais, dispose d’un patrimoine culture : certes. Mais il offre aussi des vignerons, producteurs de qualité et qu’il faut absolument rencontrer. Comme :
Le domaine David Beroujon, situé dans le petit pays du Tang, à quelques minutes en voiture. Son Beaujolais Villages a gagné cette année, le prix du Meilleur Gamay du Monde. Rien que ça.
Le Domaine de Croifolie, l’un des fournisseurs de « Rêves et Curiosités », installé sur les hauteurs de Salles. Une histoire familiale car Anaïs a rejoint Gérard sur le domaine.
Le Domaine du Breuil, situé à quelques pas du Prieuré, passionné par la vigne et offrant une belle palette de saveurs.
Tu peux réaliser cette balade œnologique à pied, néanmoins, vu que tu vas certainement acheter des bouteilles, la voiture est plus adaptée. Oui, les cartons pèsent lourd !

La calme du dîner et la douceur de la nuit

Pour cela, je te propose de prolonger le plaisir à Salles-Arbuissonnas. Effectivement, le village regroupe un restaurant et plusieurs chambres d’hôtes.
La Benoite est l’endroit idéal. En effet, tu peux déguster une cuisine maison, réalisée avec des produits locaux, dans un cadre très charmant ; mais également profiter des chambres. Celles-ci sont élégantes, confortables et offrent un vrai moment de douceur.
Le village regroupe également gîtes et chambres d’hôtes :
Franck Large dispose d’un gîte, si vous êtes plusieurs, c’est une bonne alternative.
Le château Du Breuil, avec ses 5 000m² de verdure, et sa maison de maitre.
La chanoinesse, avec son élégance et sa situation proche du chapitre.
En somme, tu as de belles possibilités pour passer un bon séjour reposant.
Le lendemain, je te propose une petite balade, idéal le matin pour profiter de la fraîcheur et du spectacle de la nature.

 

Le prieuré

Le prieuré

Direction Vaux-en-Beaujolais

Tu as environ, 10km aller-retour, pour découvrir le village de Vaux-en-Beaujolais ou Clochemerle. Celui-ci est pour moi, l’un des plus pittoresques de notre belle région du Beaujolais ; de plus, il représente bien cette fameuse convivialité !
Par le roman de Gabriel Chevalier, que je t’invite à découvrir, il résume les histoires de comptoirs ; les ragots et autres romances de villages…. J’adore Clochemerle, vraiment.
Lors de ton arrivée, direction la place du bourg, où deux caveaux sont présents.
La magnifique fresque face à toi, représente justement une scène du livre. Le petit théâtre (il faut demander au caveau de le mettre en route) permet notamment d’en apprendre un peu plus.

Humour et second degré sont au rendez-vous

Le 1er caveau représente une invitation, car il recense beaucoup d’objets personnels de Gabriel Chevalier, ainsi que des tableaux. Je t’invite à boire un verre et déguster un peu de charcuterie, pour une mise en bouche et faire connaissance avec les producteurs présentés. Le second, plus petit, plus intimiste n’en est pas moins intéressants et regorge de beaux échanges.
Après le retour à Salles, il est temps de préparer ton départ…. Oui, mais ce sera pour mieux revenir.
Avant cela, je te propose de prolonger le plaisir, par un bon déjeuner.
Pour cela, tu as le choix entre plusieurs restaurants dans les alentours. Cependant, si tu souhaites te faire plaisir, tu peux te rendre à l’auberge de Clochemerle. En effet, reconnu par le guide Michelin, il offre un cadre magnifique, une cuisine gastronomique et un accueil des plus chaleureux.

 

La fresque de Clochemerle

La fresque de Clochemerle

 

Après le déjeuner, il est maintenant temps de quitter le Beaujolais, mais pour mieux revenir…Bien entendu, et comme expliqué plus haut tu peux l’adapter et même le faire un plusieurs fois.
J’ai souhaité commencer par un petit périple sur trois points essentiels à mes yeux. Néanmoins, je vais te proposer d’autres très beaux parcours dans les prochains mois….

A vendredi prochain

 

error: Content is protected !!